Étude OPCO2i : Les impacts des mutations de la construction automobile sur l’emploi et les compétences

OPCO2i / Observatoire de la Métallurgie vient de publier une mis à jour de son étude nationale sur les impacts des mutations de la construction automobile sur l’emploi et les compétences. Le secteur automobile se prépare à l’accélération de sa mutation vers l’électrique avec la fin programmée des moteurs thermiques en 2035.

Quelques chiffres

  • De 2008 à 2019, le poids de l’industrie automobile dans l’ensemble de la « Fabrication de matériels de transports » est passé de 40% à 34,7% de l’emploi salarié
  • 13000 suppressions nettes de postes dans la filière (en incluant les pneumaticiens) depuis janvier 2020, malgré des projets d’implantations ou de développement d’entreprises (ACC à Douvrin, projet d’usine de batteries de Renault, développement de Toyota etc).
  • La crise de 2020-2021 devrait porter les suppressions de postes depuis 2008 à environ 100 000 – soit 40% de l’effectif salarié en 13 ans

Les défis de 2020 et l’évolution des facteurs de mutation

  • Crise sanitaire et fragilités économiques
  • Plan de relance, plan hydrogène
  • Batteries lithium-ion et électronique de puissance
  • Projets stratégiques (Renault, Stellantis)

Rappel et actualisation de la cartographie des métiers

Métiers à ajouter à la cartographie pour tenir compte des besoins de compétences liés aux solutions technologiques en développement

• Ingénieur thermodynamicien (recherche de solutions de refroidissement des batteries lithium-ion)
• Ingénieur matériaux et particulièrement, Formulateurs (ingénieur élastomères)
• Ingénieur UX/UI

Nouvelles dénominations pour tenir compte des formulations stabilisées des métiers

  1. Conducteur de ligne – > pilote de ligne de fabrication
  2. Expert sécurité informatique -> responsable sécurité informatique
  3. Big Data Analyst – > Data Analyst
  4. Big Data Scientist -> Data Scientist

Importance fondamentale de quelques métiers prioritaires

ingénieur système, ingénieur mécatronique, architecte logiciel, Data Scientist, ingénieur intelligence artificielle, ingénieur électronique embarquée et ingénieur électronique de puissance

Compétences en développement et émergence à horizon 2026

Développement logiciel et sécurité
• Méthodologies Agiles
• Cybersécurité
• Architecture logiciel
• Informatique industrielle
• Java, C++
Expérience utilisateur
• Ergonomie digitale, UX/UI
• Ingénierie du son
Intelligence artificielle
• Imagerie 3D
• Deep learning, Machine Learning
• Internet des Objets
• Réalité virtuelle, réalité augmentée
Big Data
• Fusion de données
• Informatique distribuée, NoSQL
• Python, R
• Modélisation statistique, statistiques prédictives
Connaissance générale des nouvelles motorisations Conduite de projet – compétences transversales
• Anglais (production, conception, logistique)
• Management de projets interculturels
• Transfert de compétences vers les collaborateurs
Culture numérique
• Interface homme-machine
• Télétravail
Sûreté de fonctionnement
• Mesure et gestion des risques
• Modélisation statistique
• Normes de mesure et d’analyse des risques
Électricité – Électronique
• Électronique de puissance et électronique embarquée
• Technologies de capteurs
• Architecture électronique
• Habilitations
• Connectivité, télécommunications
Chimie
• Chimie organique, biologie et polymérisation du
C02 (fixation du C02)
• Filtration des polluants
• Formulation d’élastomères et de polymères
Conception
• Simulation physique, matériaux, électronique
• Mécanique vibratoire
• Analyse et gestion du cycle de vie, écoconception
Technologies de production
• Automatismes, robotique et cobotique
• Fabrication additive
• Pilotage de ligne de fabrication
• Contrôle qualité des réservoirs hydrogène
Economie circulaire
• Réemploi, remise en état
• Recyclage (ex : batteries)

À ces compétences techniques s’ajoutent des compétences transversales, qui ne sont pas spécifiques de la filière mais sont de plus en plus recherchées ou valorisées dans la gestion des compétences par les entreprises. Ces compétences décrivent la capacité, notamment parmi les encadrants, à s’intégrer dans un contexte en évolution radicale et permanente :

Adaptation au changement
• Adaptabilité
• Autonomie et esprit d’initiative
• Capacité d’apprentissage, curiosité
• Capacité d’innovation
Prise de recul, esprit critique, contribution à la définition et à la conduite du changement
• Veille, analyse de l’information
• Compétences mathématiques et statistiques
• Capacité à proposer de nouvelles approches et de nouvelles solutions
• Expression écrite
• Prise de parole en public
Management
• Sens des responsabilités
• Capacité à fédérer et à impulser le changement dans une équipe
• Capacité de coopération et d’animation
• Attention portée à la relation-client, orientation-client
• Contrôle émotionnel, empathie et gestion des conflits
• Transmission de compétences, encouragement de l’apprentissage par les collaborateurs
• Capacité d’anticipation et d’organisation de son propre travail et de celui de l’équipe

Accéder au bilan complet (75p) & au synthèse (4p)

https://www.observatoire-metallurgie.fr/analyses-previsions/impacts-mutations-construction-automobile

Source : OPCO2i / Observatoire de la Métallurgie
Date : Avril 2021

Leave A Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.