Veille Emploi de l'Observatoire des métiers de l'IMT

Toute l'information sur l'emploi et les métiers de nos diplômés

La parité professionnelle entre les femmes et les hommes

| Aucun commentaire

76% des entreprises interrogées par l’APEC,  jugent que la situation d’une femme à un poste de cadre est  « moins facile » que celle d’un homme.
Les inégalités professionnelles entre les femmes et les hommes quel que soit le statut cadre ou non cadre, sont donc toujours bien d’actualité et ouvertement admises par les entreprises françaises.

Même si les femmes ont prouvé à maintes reprises qu’elles étaient autant compétentes que leurs homologues masculins, leurs évolutions de carrière restent en stand-by. En effet la promotion est une seconde étape dans le non respect de la parité entre les deux sexes : le « plafond de verre ».

Les raisons énumérées pour justifier des inégalités sont diverses et multiples, à savoir : le manque d’engagement (!!) et de disponibilité de la femme due aux charges familiales (gardes enfants, congé parental, congé de maternité entre autres)… (voir le détail page 8 du rapport d’enquête émis par l’APEC).
Les inégalités de traitement sont reconnues comme réelles par 78% des femmes et 69% des hommes.

Quatre entreprises sur trois, estiment que ces inégalités professionnelles émanent des services des ressources humaines qui ne savent pas traiter de cette problématique (sentiment d’être dépassés par cette question).  Les services RH reconnaissent que ce n’est pas une priorité et dénoncent le manque de temps et de moyens pour y faire face.

64% des entreprises ont réalisé un rapport de situation comparée (RSC ) mais n’ont pas pour autant mis en place une stratégie pour en corriger les résultats. Pourtant la loi de 2010 en fait une obligation pour les entreprises de plus de 50 salariés. Force est de constater que les dirigeants, managers, syndicats, salari(ées) n’ont pas suffisamment pris conscience de ces inégalités.

Les entreprises vont-elles mettre au sein de leurs structures RH, un plan social en adéquation avec le respect des lois de 2006 et 2011 ou continuer à considérer que cette question est d’abord sociétale ?

Pour consulter l’enquête de l’APEC :
http://jd.apec.fr/Emploi-stage/Marche-Emploi/Enquetes-Apec/Enquetes-2012/Attitudes-et-comportements-des-entreprises-en-matiere-d-egalite-professionnelle/L-egalite-professionnelle-femme-homme-une-priorite-secondaire-pour-les-entreprises
Source : http://jd.apec.fr
Date : Mai 2012

Laisser un commentaire

Champs Requis *.