Veille Emploi de l'Observatoire des métiers de l'IMT

Toute l'information sur l'emploi et les métiers de nos diplômés

Business models et l’internet des objets

| Aucun commentaire

Comment l’IoT « reconfigure les business models » et comment s’y préparer est l’objet de l’étude du Cabinet Olivier Wyman. France  Stratégie estimait déjà lors de sa note de janvier 2015 (cf.notre post) que les entreprises devaient au risque de disparaître, modifier d’une part leur organisation pour aller vers une horizontalisation favorisant l’innovation et d’autre part leur modèle de production en s’appuyant sur des plateformes numériques permettant de valoriser les data et développer de nouveaux services .

La frontière classique entre industrie et services est remise en cause de même que celles existant entre différents secteurs industriels.

Des acteurs de secteurs différents vont se regrouper, des acteurs traditionnels vont proposer des services hors de leur champ habituel :

  • des  constructeurs automobiles deviennent assureur,
  • Google gère le deuxième parc éolien du monde,
  • Uber et Amazon proposent de faire vos courses….

Les détenteurs de plateformes numériques : acteurs puissants et incontournables

Le développement des IoT s’appuie sur l’existence de plateformes numériques permettant de collecter et gérer l’énorme masse de données générées. Les acteurs du numériques ont une longueur d’avance. Et tout comme la note de France Stratégie l’étude pointe le risque de position dominante de ces  acteurs pour plusieurs raisons :

  • les plateformes vont devenir incontournables et le rapport de force entreprise traditionnelle/plateforme n’est pas en faveur de l’entreprise
  • les détenteurs de plateforme auront accès à des ensembles de données leur permettant de proposer des services et de capter ainsi de la valeur, ce sera d’autant plus vrai si les plateformes sont multi sectorielles.

1ere nécessité : mettre en place des collaborations

L’entreprise ne pourra plus « vivre » sur ses seuls produits et proposer seule des produits innovants. Seule la mise en place d’un système de collaborations y compris multi-sectorielles sera viable.

2ème nécessité : savoir « exploiter les bonnes données ».

La compétence de data analyst prend toute sa valeur mais doit-elle être internalisée, externalisée?

L’étude indique qu’en 2020 il manquera 1.3 million de data analyst aux USA.

3ème nécessité : s’organiser façon industrie 4.0

A partir des informations client collectées grâce aux IoT, l’entreprise peut redéfinir de manière souple sa stratégie commerciale et adapter sa chaine de production, elle même composée de robots intelligents, et sa chaine logistique pour

  • renforcer la valeur de son produit
  • proposer de nouveaux produits et surtout services hors de son champ d’action habituel

Les grands groupes français et les ETI sont-ils prêts à ce futur bouleversement? L’étude propose quelques pistes aux entreprises pour constuire leur stratégie.

 

Lire l’étude du Cabinet Olivier Wyman
http://www.oliverwyman.com/content/dam/oliver-wyman/global/en/2015/jun/IoT%20Part%201_screen.pdf
Source : http://www.oliverwyman.com

Lire notre post de janvier 2015
https://metiers.wp.imt.fr/2015/01/30/demain-linternet-des-objets-par-france-strategie/

 

Laisser un commentaire

Champs Requis *.