FLASH INFO MÉTIER & COMPÉTENCE de Mars 2022

mis à jour le 16 mars 2022

[Rapport] Les Métiers en 2030 – Rapport du groupe Prospective des métiers et qualifications

Le rapport intitulé « Les Métiers en 2030 » du groupe « Prospective des métiers et qualifications » réunissant France Stratégie et la Dares a été publié le 10 mars 2022.

Vous pouvez consulter le rapport complet (198p), le résumé (12p), les données (XLSX, 871.38 Ko) et le dossier de presse (8p).

Et lire les analyses par secteurs et par métiers sur le site de la Dares dossier Metiers en 2030 et de la France Stratégie Métiers en 2030.

[Webinaire] LIVES du MOOC Ose les métiers de l’industrie du futur

Le quatrième LIVE « Découvrir les métiers de l’industrie du futur et les filières pour y accéder  » a eu lieu le 16 mars 2022 pour notre MOOC Ose les métiers de l’industrie du futur.

Merci d’être venu.e, nous espérons que cela vous a plu. Pour ceux et celles qui n’ont pas encore eu le temps de participer, voici le lien vers le diaporama : https://s.42l.fr/pres-industrie-futur-16mars22 et le replay de ce LIVE: https://s.42l.fr/rediffusion-industrie-du-futur.

[Webinaire] Decarbonisation of the Energy Intensive Industries – through renewable energies

l’article repris du site re4industry.eu, publié par Ana Sofia Praxedes on 08/02/2022

On the 7th of February, under European Industry Days – Unlocking the future: EU industrial ecosystems on the path to the green and digital transition, RE4Industry Consortium organized a local event gathering experts from Energy Intensive Industries to discuss how is decarbonisation foreseen by the industry, and what possible solutions are there to further support this transition

Tom Berendsen, Rapporteur for the Updated New Industrial Strategy for Europe in the Industry, Research, and Energy Committee (ITRE) at the European Parliament, opened the session, bringing up an essential question that calls for European response:

“what does the sector need to make a successful transition?” Because, as he proceeded to explain, “(…) a green deal should not only be demanding more of Industry, but it should also be a roadmap facilitating industry to go through the transition and grasp the opportunities while doing so”. 

Regarding the everchanging geopolitical landscape, the Rapporteur mentioned that his report would not only address the energy transition but also how could industry become less dependent in that setting, and how to maintain competitiveness while going through the transitions. – “For that, I think we need clear roadmaps per industrial ecosystem on how to get to climate-neutral – what is needed to get there in terms of infrastructures, technologies, and scales”, adding that “huge investments” would also be needed. Mr. Berendsen revealed that “the ambition is to develop a true EU industrial policy that turns the green deal into a growth strategy and that creates high-quality jobs in the EU for our citizens”. 

The second part of the debate focused on the invited panelists and their views on the sectoral needs and potential solutions for decarbonisation. Coming from different sector areas, we had Magdalena Vallebona from Cerame-Unie; Christian Leroy from European Aluminium; Nick Keramidas from the European non-ferrous association – Eurometaux; Christiane Nelles from BV Glas; and Fabiola Tovar sharing her inputs as a member of the Digital Industry Team from Research Center for Energy Resources and Consumption – Circe – the coordinator partner of this project. This allowed an intersectoral perspective on potential solutions for the energy transition from steel, aluminium, and chemical industries to come through and despite the sector, there was a clear common understanding of the industry needs: stable regulatory frameworks, improvement of structures, fundings and investment in innovation.

Moderated by Rod Janssen from Energy Efficiency in Industrial Processes – EEIP, the discussion allowed the identification of some of the principal sectoral barriers when it comes to energy transition and the challenges Energy Intensive Industries face towards decarbonisation. 

The RE4Industry team, in the voices of Karolina Dutkiewicz-García from EEIP and Emmanouil Karampinis from the Centre for Research and Technology Hellas – CERTH still had time to better present the project, by sharing its goals, current progress and solutions with all the participants. A small demonstration of the mapping tool developed by Re4industry, which makes finding info on the carbon emissions of a specific facility, sector, or country an easy task, also took place!

Voir le replay ici (1,5 heures). Consulter le support du webinaire : RE4Industry_Presentation; le rapport du webinaire ici (version téléchageable : Chairmans Conclusions)

résumé de EU Industry Days 2022, video reprise de la chaine EU Growth (droit réservé)

[Rapport] Les résultats de l’Index de l’égalité professionnelle 2022

l’article repris du site travail-emploi.gouv.fr publié le 07.03.22

Depuis 2019, toutes les entreprises de plus de 250 salariés et, depuis 2020, toutes celles de plus de 50 salariés doivent calculer et publier leur Index de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes (note globale sur 100), chaque année au 1er mars.

Créé par la loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel, l’Index de l’égalité professionnelle permet aux entreprises de mesurer les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes et met en évidence les points de progression sur lesquels agir quand ces disparités sont injustifiées.

Cette année, 61% des entreprises de plus de 50 salariés ont publié leur note, comme l’an dernier à la même date. La note moyenne progresse d’un point par rapport à 2021 pour s’établir à 86/100, ce qui est un point positif.

Deux des cinq indicateurs sur lesquels s’appuient l’Index sont en progression par rapport à 2021 :

  • Le « retour de congé » : 2 354 (11 %) ont obtenu 0 et sont donc en infraction vis-à-vis de la loi de 2006
  • Parité dans les 10 meilleures rémunérations : 27 % des entreprises respectent une parité ou une quasi-parité (avec une note de 10/10) et 5 entreprises sur 10 de plus de mille salariés comptent moins de 2 femmes parmi ces 10 plus grosses rémunérations.

Bon à savoir
La « Loi Rixain » publiée au Journal officiel du 26 décembre 2021, visant à accélérer l’égalité économique et professionnelle entre les femmes et les hommes, instaure de nouvelles obligations pour les entreprises, notamment par l’imposition d’un quota de 30% puis 40% de femmes parmi les cadres dirigeants et les membres des instances dirigeante.

Toutefois seulement 2% des entreprises ont obtenu la note maximale de 100/100 ce qui signifie que toutes les autres entreprises doivent donc encore produire des efforts pour faire progresser l’égalité entre les femmes et les hommes.

[Rapport] Vers l’égalité femmes-hommes ? Chiffres-clés du MESRI

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation publie l’édition 2022 « Vers l’égalité femmes-hommes ? Chiffres-clés ».

Les statistiques montrent que les postes les plus qualifiés dans le métiers de l’enseignement supérieur et de la recherche connaissent un écart très important dans l’UE28, particulièrement en sciences et en sciences de l’ingénieur, même si les filles sont plus souvent bachelières que les garçons.

rapport ESRI 2022, p16
rapport ESRI 2022, p17

Dans l’UE28, les femmes constituent la majorité des étudiants et diplômés de niveau licence et master ou niveaux équivalents (Cite 6 et 7). Cependant, leur part dans le personnel universitaire diminue rapidement à mesure qu’elles progressent vers des postes plus élevés dans les organismes de recherche. Dans le domaine des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STEM), l’écart entre les femmes et les hommes est plus important que celui observé dans tous les domaines de la R&D considérés ensemble. Elles représentent 33 % des étudiants et 36% des diplômés dans le premier niveau de l’enseignement universitaire. En début de carrière, elles représentent 35% du personnel académique. Elles occupent ensuite 18% des postes de type “professeur d’université”. (p.16)

Lire le rapport et consulter les ressources sur le site enseignementsup-recherche.gouv.fr/

[Webinaire] Les Politiques de Genre à l’Université : défis et enjeux d’une Université paritaire

A l’occasion de la Journée internationale des Droits des Femmes, le 8 mars 2022, le Réseau Francophone des Femmes Responsables dans l’Enseignement Supérieur et la Recherche (RESUFF) en partenariat avec l’AUF, organise le webinaire : Les Politiques de Genre à l’Université : défis et enjeux d’une Université paritaire. Ouvert à toutes et à tous, le webinaire se tiendra le 15 mars 2022, de 17h à 19h (heure de Paris). Les inscriptions sont ouvertes ici.

Leave A Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.