Veille Emploi de l'Observatoire des métiers de l'IMT

Toute l'information sur l'emploi et les métiers de nos diplômés

Situation des ingénieurs

| Aucun commentaire

La dernière étude IESF avec la collaboration de l’INSEE, dresse un portrait de l’Ingénieur qui reste stable. Un portrait ou des portraits? En effet, l’ingénieur est présent dans toutes les strates de l’économie ce qui se traduit par une variété de parcours professionnel.

Quelques grandes lignes :

La population ingénieur

  • Près d’1 million d’ingénieurs en France dont 25% de femmes
  • 37 000 nouveaux ingénieurs en 2014 dont 28% de femmes
  • Même si le % de femmes a augmenté en 2014, dans la mesure où le stock d’ingénieur augment aussi, mécaniquement le % de femmes dans la profession progresse lentement

L’emploi résiste toujours bien

  • Avec 4% de chômage l’emploi ingénieur se porte bien malgré la crise.
  • 100 000 recrutements d’ingénieur annuel dont seulement 1/4 concernent des jeunes diplômés arrivant sur le marché du travail. Le turn over ainsi constaté confirme la bonne santé de l’emploi ingénieur.

Un salaire élevé

  • Le salaire médian est de 56K€,  16% au dessus du salaire médian des cadres
  • Dans les secteurs où le salaire est le plus bas,  le taux de satisfaction lui est le plus haut. Explication de l’Observatoire : la passion du métier choisi.

Les ingénieurs présents surtout en Europe

  • 16% des ingénieurs travaillent à l’étranger
  • Tout particulièrement en Europe,
  • l’Asie et les USA sont au même niveau d’attractivité.

Concernant les secteurs

  • une présence de plus en plus importante dans les PME
  • les Sociétés de Service sont les premiers recruteurs d’ingénieurs et le Conseil en Stratégie recrute de plus en plus d’ingénieurs au détriment du secteur Finances.
  • « L’Etudiant »  lors de la sortie des résultats de l’enquête propose un dossier dont il ressort que :
    • 10,7% des emplois sont dans le BTP
    • le numérique (logiciels, services en informatique, et ingénierie) ainsi que le secteur de la mécanique ont des difficultés de recrutement
    • Dans le numérique les compétences en SMAC (Social, Mobile, Analytic, Cloud), en IoT sont très recherchées
    • Dans le transport, l’aéronautique qui est aussi un grand client du numérique et de l’électronique se retrouve être aussi en flux tendu quant au ferroviaire les difficultés de recrutement sont liées à l’implantation sur tout le territoire
    • Une  forte capacité à l’hybridation (Cf. Ingénieur 2030) est demandée aux experts dans le secteur de l’énergie. En effet la performance énergétique nécessite une compréhension et une curiosité envers tous les métiers. Les métiers du Data et de la cybersécurité sont très recherchés.

Eviter le blurring entre la vie professionnelle et personnelle

  • Plus les ingénieurs ont de responsabilité, plus ils apprécient l’autonomie que leur confère les TIC… mais ils ne veulent pas trop de « brouillage » avec leur vie personnelle
  • Pour le Président de l’IESF, les TIC impliquent de questionner à la fois l’organisation du travail et le droit du travail.

Essayez l’outil proposé par l’IESF

  • sur son site l’IESF propose un outil permettant d’établir une fourchette de salaire probable selon votre situation à partir de 15 critères (secteur, métier, localisation….)

 

Voir sur AgorAMBusiness l’interview de Gérard Duwat Président de l’Observatoire des Ingénieurs IESF
http://www.agorambusiness.fr/v/portrait-ingenieurs-en-2015
Source : http://www.agorambusiness.fr

Lire les article proposés sous forme de dossier par l’Etudiant
http://www.letudiant.fr/jobsstages/les-secteurs-qui-recrutent/futurs-ingenieurs-quels-sont-les-secteurs-les-plus-porteurs-pour-vous-13355.html
Source : http://www.letudiant.fr

Laisser un commentaire

Champs Requis *.