Veille Emploi de l'Observatoire des métiers de l'IMT

Toute l'information sur l'emploi et les métiers de nos diplômés

L’entreprise idéale de demain, 4e édition (étude Deloitte)

| 1 commentaire

Cette enquête a été réalisée auprès de 1 018 étudiants du 29 janvier au 28 février 2014 : 68% sont en école de commerce, 10% en écoles d’ingénieurs et 15% suivent un parcours universitaire.

  • 9 étudiants sur 10 considèrent toujours que l’entreprise est un lieu d’épanouissement personnel mais un quart des étudiants interrogés déclarent néanmoins ne pas avoir confiance dans l’entreprise
  • 47% des étudiants souhaitent débuter leur carrière au sein d’une grande entreprise
  • Un tiers souhaitent partir travailler à l’étranger, parmi les raisons citées : travailler dans un milieu culturel différent (58%), dans un milieu professionnel plus positif(50%), apprendre ou progresser dans la maîtrise d’une langue étrangère 45%), être mieux rémunéré 45%)
  • Retour en grâce du secteur de la Finance (16% en 2014 soit 7 points de plus qu’en 2013), et des fonctions des Directions financières (25% en moyenne, avec un plus fort intérêt des hommes : 30% que des femmes : 22%)

Choix d’une entreprise et valeurs d’entreprise

  • Critères de choix d’une entreprise : l’intérêt de la mission vient en premier, suivi de la notoriété et de l’ambiance de travail. Ce classement varie selon la filière suivie par les étudiants interrogés : les futurs ingénieurs placent les perspectives d’évolution en 2e position, alors que les étudiants en école de commerce indiquent à cette place l’ambiance de travail.
  • L’esprit d’équipe et de communauté continuent à progresser (15% soit 2 points de plus qu’en 2013), cités comme valeurs les plus importantes après le savoir-faire et la créativité.
  • A noter également, l’importance des conditions de travail, et le souhait de 77% des étudiants interrogés de bénéficier d’horaires flexibles. Le télétravail par contre n’est toujours pas souhaité par 97%, qui préfèrent travailler en entreprise.

 Rémunération

  •  La rémunération monétaire se place en 1ère position devant l’intérêt du travail et le développement de carrières. Elle doit reconnaître la performance (43 %) et les compétences (31%), et être équitable pour 54% des étudiants interrogés.
  • Le salaire moyen idéal des étudiants interrogés se situe à 33,1 K€ : 32,1 K€ pour les femmes, 34,3 K€ pour les hommes
  • Les salaires constatés sont de 17% inférieur à ceux du marché général, en particulier du fait de la faible ancienneté dans l’entreprise qui exclut parfois les jeunes cadres de l’accès à l’épargne salariale, et également parce que certaines sociétés ne leur proposent pas de part variable.
  • Grille de rémunération des profils écoles d’ingénieurs : les rémunérations s’échelonnent de 32-41 K€ pour les écoles de groupe 3, à 34-46 K€ pour les écoles de groupes 2, et à 38-52 K€ pour les écoles de groupe 1.
  • Grille de rémunération des profils écoles de commerce : de 29-40 K€ pour les écoles de groupe 3, à 32-43 K€ pour les écoles de groupe 2, et à 37-47 K€ pour les écoles de groupe 1.

 

Accéder à l’étude intégrale (24 p., téléchargeable)
http://www.deloitte.com/view/fr_FR/fr/mediatheque/a764f1a6c47b5410VgnVCM3000003456f70aRCRD.htm
Source : www.deloitte.com
Date : mai 2014

Un Commentaire

  1. Pingback : L’entreprise de demain vu par les étudiants | Veille Emploi de l'Observatoire des Métiers

Laisser un commentaire

Champs Requis *.