Veille Emploi de l'Observatoire des métiers de l'IMT

Toute l'information sur l'emploi et les métiers de nos diplômés

Les politiques d’efficacité énergétique dans le Monde : ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas (étude ADEME – WEC)

| Aucun commentaire

 Le projet d’étude mené conjointement par l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise d’Énergie) et le Conseil Mondial de l’Energie (WEC – World Energy Council) a donné lieu à la publication d’un rapport qui couvre 85 pays, et représente plus de 90% du total de la consommation mondiale d’énergie

Politique d’efficacité énergétique vs performance en matière d’efficacité énergétique

  • Le thème de l’efficacité énergétique permet d’aborder « le trilemme de l’énergie » : sécurité énergétique, viabilité environnementale, et équité énergétique. Ainsi améliorer l’efficacité énergétique permet de « réaliser des économies d’énergies, et de réduire l’impact environnemental de la production et de la consommation d’énergie ».
  • Les progrès enregistrés jusqu’à présent sont bien en-deçà des attentes (voir les indicateurs d’efficacité énergétique, par pays ou par indicateur)

Les tendances de l’efficacité énergétique par région

La plupart des pays ont amélioré leur intensité énergétique (= baisse de la consommation totale d’énergie primaire par rapport au PIB)  au cours des 30 dernières années, essentiellement en raison de progrès technologiques (amélioration de l’efficacité énergétique des véhicules, des processus industriels par exemple), associés aux politiques et programmes (campagnes d’informations, mesures d’incitation financière…etc.).

  • L’Europe de l’ouest est la région qui a l’intensité énergétique la plus faible
  • En Chine, en Afrique et au Moyen-orient, l’intensité énergétique est deux fois supérieur à la moyenne européenne
  • la demande énergétique mondiale va augmenter d’un tiers entre 2010 et 2035, et 90% de cette croissance sera hors OCDE (en particulier en Chine et en Inde)

Les tendances de l’efficacité énergétique par secteur

  • Industrie : diminution de l’énergie requise par unité de valeur ajoutée dans toutes les régions, à l’exception du Moyen-Orient. Cependant cette baisse s’est ralentie depuis 2000 : la crise économique conduit à prendre en compte la compétitivité mondiale dans les politiques visant à améliorer l’efficacité énergétique, et à proposer des mesures flexibles plutôt que des réglementations
  • Transport : l’intensité énergétique diminue dans la plupart des régions, mais c’est l’un des secteurs où il est le plus difficile d’améliorer l’efficacité énergétique. Dans les pays de l’OCDE, la réduction de l’intensité énergétique s’explique par la saturation du marché automobile, et aux mesures existantes qui améliorent l’efficacité énergétique.
    A l’inverse, le transport routier de marchandises consomme de plus en plus d’énergie, ce qui signifie que les politiques actuelles ne sont pas efficaces.
  • Bâtiments résidentiels et non résidentiels : objectif principal en terme d’efficacité énergétique car c’est le secteur d’utilisation finale le plus important. La tendance est à la baisse : dans les pays de l’OCDE, l’amélioration de l’efficacité énergétique est à relier à l’application de normes thermiques plus strictes pour les bâtiments, et de normes minimales de performance énergétique pour les appareils, alors que dans les économies émergents elle s’explique par la substitution des combustibles modernes à la biomasse

 Préconisations

L’étude énonce 9 recommandations principales, dont :

  • L’information des consommateurs, afin qu’ils puissent prendre « des décisions éclairées »
  • La vérification de la qualité des équipements et des services à haut rendement énergétique
  • Le renforcement de la coopération internationale et régionale en faveur de l’efficacité énergétique

 

Accéder à la synthèse du rapport (16 p., en français, téléchargeable)
http://www2.ademe.fr/servlet/getDoc?sort=-1&cid=96&m=3&id=89828&ref=&nocache=yes&p1=111
Source : www.ademe.fr

Accéder au rapport complet (117 p., en anglais, téléchargeable)
http://www.worldenergy.org/publications/2013/world-energy-perspective-energy-efficiency-policies-what-works-and-what-does-not
Source : www.worldenergy.org

Date : septembre 2013

Laisser un commentaire

Champs Requis *.