Veille Emploi de l'Observatoire des métiers de l'IMT

Toute l'information sur l'emploi et les métiers de nos diplômés

Le marché de l’emploi cadre toujours morose, l’Apec revoit à la baisse ses prévisions 2013-2017

| Aucun commentaire

Le marché de l’emploi cadre montre des signes de faiblesse : après un premier trimestre morose (53 % des entreprises interrogées déclarent avoir recruté au moins un cadre au 1er trimestre 2013 – c’est la plus faible proportion enregistrée depuis 3 ans), la situation ne semble pas devoir s’améliorer pour le second trimestre

  • contexte économique toujours aussi tendu,
  • difficultés économique évoquées par les entreprises,
  • baisse de la proportion d’entreprises recrutant des cadres
  • baisse des intentions de recrutement dans deux secteurs habituellement moteurs : l’informatique et l’ingénierie-R&D…

Prévisions à 5 ans : la reprise de la progression des recrutements pour 2014 ?

Dans son étude parue au mois de février, l’Apec reprend les 3 scenarii permettant de projeter sur 2013-2017 les recrutements de cadres.
Voir également nos 2 articles précédents :  juillet 2012  et avril 2012

  • Scenario 1 – « enlisement » :
    Dans cette hypothèse, la France entrerait dans une phase d’assainissement budgétaire, et la politique d’austérité bloquerait toute possibilité  de reprise : la consommation des ménages resterait faible (perte de confiance, épargne de précaution), et les entreprises limiteraient leurs dépenses (manque de visibilité, difficultés financières…).
    Au niveau européen les échanges seraient tributaires du dynamisme des autres pays de l’Europe, ce qui bloquerait également toute reprise.

Sc1_février2013

(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

  • Scenario 2 – « reprise économique modérée » Ce scenario prévoit une croissance retenue, ralentie par le long processus de résorption des déficits public entraînant une réduction des dépenses publiques, et une politique fiscale contraignante. Cette rigueur impacterait la consommation des ménages (réduction de revenus), également tributaire d’un marché du travail difficile.
    Du côté des entreprises, les perspectives de reprise d’activité seront lentes à se mettre en place, mais pourraient les inciter à investir.
    Cette croissance modérée ne permettrait pas de réduire significativement le chômage, les entreprises étant plus enclines à restaurer leur gain de productivité et à réduire leurs coûts salariaux.
    La reprise de progression des recrutement de cadres interviendrait à partir de 2014 (+6%), et se poursuivrait plus faiblement sur les années suivantes.

Sc2_février2013

(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

  • Scenario 3 – « croissance économique régulière »
    Dans ce contexte d’amélioration du contexte économique, après une phase de stabilité en 2013 l’économie française devrait reprendre sa croissance.
    Pour les entreprises, la reprise des investissement devrait atteindre son point culminant en 2017.
    La consommation des ménages devrait également repartir, et la croissance permettre de stopper la progression du chômage et avoir des conséquences positives sur le marché de l’emploi : redémarrage des recrutements à partir de 2014 et régularité de cette croissance pour les années suivantes.

Sc3_février2013

(cliquer sur l’image pour l’agrandir)


Consulter la note de conjoncture N° 43 de l’APEC (téléchargeable au bas de l’article)
http://recruteurs.apec.fr/Recrutement/Marche-Emploi/Enquetes-Apec/Enquetes-2013/Note-de-conjoncture-2e-trimestre-2013/Ralentissement-sur-le-marche-de-l-emploi-cadre

Source : www.apec.fr
Date : avril 2013

Consulter l’enquête de l’APEC : prévisions à 5 ans des recrutements de cadres en France
http://recruteurs.apec.fr/Recrutement/Marche-Emploi/Enquetes-Apec/Enquetes-2013/Previsions-a-5-ans-des-recrutements-de-cadres-en-France-scenarios-pour-2013-2017/Vers-une-reprise-des-embauches-de-cadres-en-2014
Source : www.apec.fr
Date : février 2013

Laisser un commentaire

Champs Requis *.